Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Dimanche 28 juin 2015, le monde du Prog a été endeuillé par la disparition soudaine, à 67 ans, du colosse Chris Squire, fondateur de Yes (et dernier survivant de la formation d'origine). Nous ne connaissions pas personnellement ce musicien et songwriter émérite, mais la légende veut que cet ogre aux bottes de sept lieues ait fait régner la terreur dans SON groupe 47 années durant ! Lui même s'identifiait volontiers à Dark Vador, aux dires de Jon Anderson, son éternel Obiwan. Bref, sans le terrifiant Chris, Yes ne sera plus jamais comme avant. Jusqu'alors, le bouillant bassiste n'avait jamais manqué un concert ! Et pourtant, en poussant à l'extrême, on pourrait dire… qu'il n'y avait pas de basse dans Yes !!! C'est beaucoup exagéré mais Squire n'était pas si souvent que ça dans le registre grave avec son instrument, ni dans le côté rythmique au sens "basique" du terme ; sa basse "survolait" les titres avec ce côté un peu guitare. Ça donne ces parties de basse qu'on n'attend absolument pas, dont on se demande ce qu'elles font là et dont on se dit qu'elles vont ruiner le morceau. Mais quand on réécoute, on n'imagine plus entendre autre chose et surtout, c'est presque l'instrument qu'on guette, qu'on sent arriver et qui vous explose à la figure en faisant un bras d'honneur aux claviers et aux guitares, qui ne sont pas joués par des manchots pourtant ! Comme Jaco Pastorius a marqué le jazz-rock de sa (courte) existence et empreinte, Squire aura marqué le progressif et le rock plus généralement en amenant un style nouveau, même si John Entwistle (The Who) avait démarré dans le même registre quelques années avant, faisant sortir la basse du rôle de "simple instrument d'accompagnement" à celui de quasi-soliste. Il laisse sa place, pour les concerts 2015, à son dauphin naturel le producteur Billy Sherwood. Depuis un petit bout de temps, Yes est devenu son propre tribute-band et ce n'est pas la mort de Chris qui va arranger les choses. Édictant "Perpetual Change" et "Roundabout" comme principes de survie, coupant les têtes des uns et des autres (au sens figuré bien sûr, le sens propre étant réservé aux abrutis que vous savez) sans aucun scrupule, il aura réussi à adapter la musique progressive de Yes aux différentes époques. Chris s'est donné tellement de mal pour sa création que, malgré sa tragique disparition, on a envie que Yes continue. Et pourquoi Anderson et Wakeman ne reviendraient-ils pas pour un dernier tour de manège ? Mais ça ne ferait que raviver le passé au détriment d'un avenir de toute manière compromis depuis pas mal de temps. Koid'9 se devait de ne pas passer à côté d'un tel évènement, même en cours de bouclage, mais il doit aussi avancer et parler des successeurs... "Give me more... Changes".

Par ailleurs, le 28 juillet sera également le jour du lancement de notre tout nouveau tout beau tout chaud site web. Notre nouveau Webmaster Bertrand a travaillé main dans la main avec l'ancien, Denis, pour vous donner un site plus moderne, plus coopératif (vous pourrez enfin laisser des commentaires sur nos articles !), bref plus mieux, quoi ! Qu'ils en soient tous les deux chaleureusement remerciés !


Vous pourrez vous y connecter dès son ouverture... (elle est actuellement en travaux, faut bien qu'on y bosse !).
L'adresse du site http://www.koid9.net/ Et celle de la boutique http://www.koid9.net/boutique

Nous avons aussi changé les adresses mail pour contacter le magazine. 

mag@koid9.net réservée uniquement aux musiciens/groupes/labels/magazines/etc. qui souhaitent nous contacter pour nous proposer leurs travail ou un partenariat... 
abo@koid9.net pour toutes questions relatives à un achat de numéro ou d'abonnement au magazine...
webmaster@koid9.net pour contacter notre webmaster et pour toute question relative au nouveau site... 

Attention : les anciennes ne sont plus valables et il n'y sera plus répondu !

Passez un bel été, nous vous souhaitons de saines lectures... et à très bientôt !
La rédaction de Koid'9 magazine

Vendredi 28 août 2015 @ 08:41:19

Festival Quadrifonic : dernière ligne droite !

Rechercher dans Les news

C'est dans 10 jours que le 1er festival Quadrifonic prendra place : samedi 5 Septembre 2015 dès 14h à la Maison Pour Tous de CHADRAC. L'occasion de voir 5 excellents groupes Français (Lazuli, Némo, Enneade, Monnaie de Singe et Element V)  pour 25 euros !! Il ne faut pas rater ça, d'autant que votre présence influencera directement la tenue ou non d'une seconde édition en 2016. Les préventes sont encore trop faibles et laissent craindre un bilan financier très (trop) négatif pour pouvoir pérenniser l'aventure. Alors n'hésitez plus une seconde, réservez votre place !!

Bien que les organisateurs souhaiteraient que le public assiste au festival dans sa totalité (de 14h à 1h du matin), ils proposeront un tarif réduit (15 €) à ceux qui ne pourraient venir que le soir ! Contactez les pour plus d'info !

Renseignements sur la page facebook du festival : 
Réservation des billets: www.quadrifonic.com

quadng2.jpg

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami
Vendredi 24 juillet 2015 @ 13:43:03

La SNCF inspire David Gilmour

Rechercher dans Les news

 

En 2013, de passage en gare d'Aix en Provence, David Gilmour entend le fameux jingle de la SNCF et est immédiatement séduit. "Chaque fois que je l'entendais, j'avais envie de danser", explique-t-il dans la vidéo ci-dessous (la seconde). Il l'enregistre sur son smartphone.

De retour à Londres, il commence à travailler sur "Rattle That Lock", qui contient d'ailleurs deux de ses solos de guitare caractéristiques, et décide de contacter l'auteur, Michael Boumendil, 44 ans. Ce dernier est à la tête de Sixième Son, société pionnière de la création d'univers sonores pour les marques, qui travaille aussi bien pour Aéroports de Paris que la SNCF, Roland Garros, EDF, SFR ou Samsung.

Lire la suite... 1 507 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami
Vendredi 24 juillet 2015 @ 13:21:46

Une blackmorade de plus

Rechercher dans Les news

 

bm_n.jpgVous en avez assez de Blackmore's Night, de ses grattouillis acoustiques lénifiants, de sa chanteuse gnan-gnan, de ses musiciens grimés en lutins verts et de la petite moustache énervante de son guitariste vedette ?
Et bien, Ritchie Blackmore vient très sérieusement (?) d'annoncer son retour au rock et à l'électrique pour l'année prochaine par une série de concerts avec un groupe monté spécialement pour l'occasion. Le but ? Rejouer une sélection de titres de Deep Purple et de Rainbow. Le pied, quoi ! Il a toutefois exclu toute association avec Joe Lynn Turner qui n'arrête pas d'harceler son management afin de retravailler avec lui.

Alors, info ou intox ? Avec Ritchie, sait-on jamais?  Rappellez-vous qu'il y a quelques années lorsque l'on lui demandait s'il comptait refaire du rock un jour, il avait répondu : "oui, dans 150 ans".

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami
Vendredi 24 juillet 2015 @ 13:18:58

Premonitions

Rechercher dans Les news

 

sh_n.jpgLe sémillant Steve Hackett nous annonce la sortie de "Premonitions", un coffret de 14 disques (10 CD et 4 DVD) couvrant la période faste 1975-1983.  Il contiendra des remixes de Steven Wilson et paraitra le 16 octobre 2015 chez Universal/Virgin.

"Premonitions" se concentre sur les 6 premiers albums et contiendra 67 inédits (sur un total de 135 morceaux).

A noter également que "Please Don't Touch" et "Spectral Mornings" seront également réédités séparément (avec des remixes de Wilson) l'année prochaine.

Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami
Vendredi 24 juillet 2015 @ 13:04:44

Y rompt mes dents

Rechercher dans Les news

 

iron-m_n.jpgLe très attendu nouvel album studio d'IRON MAIDEN, The Book Of Souls, sera disponible dans le monde entier le 4 septembre prochain sur le label Parlophone Records (Sanctuary Copyrights / BMG aux Etats-Unis). Il a été enregistré à Paris fin 2014 avec leur producteur de longue date Kevin "Caveman" Shirley et finalisé en début d'année.
Néanmoins, le groupe a décidé d'en retarder la sortie afin que le chanteur Bruce Dickinson, récemment déclaré guéri d'une tumeur, ait suffisamment de temps pour récupérer et s'impliquer pleinement dans les préparatifs du lancement de l'album. L'impressionnante illustration de couverture de l'album a été créée par Mark Wilkinson, qui a déjà travaillé avec le groupe par le passé, et, parce que cet album de 11 chansons a une durée totale de 92 minutes, il est le tout premier double album studio d'IRON MAIDEN.

Lire la suite... 3 675 caractères de plus | Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Temps : 0.1646 seconde(s)