Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Echoes : Rachel (2007 - cd - parue dans le Koid9 n°64)

(596 mots dans ce texte )  -   lu : 167 Fois     Page Spéciale pour impression

Echoes_Rachel.jpg

Vous ne connaissez sûrement pas, tout comme moi avant d’écouter cet album, ce groupe français (rouennais, pour être exact) et pourtant il œuvre dans le progressive floydien (rapport à son patronyme) pur jus ! Le groupe existe depuis l’année 2002 et est composé de cinq membres : Aurélien Lecourt : guitare, chant lead, Yves-marie Persil : claviers, chant lead, Antonny Deblaere : guitare basse, chœurs, Hélène Fouquer : flûte traversière et David Coue : batterie, percussions. Le groupe le dit lui-même, il (je cite) "joue du rock'n'roll, entre le rock progressif de King Crimson et Pink Floyd, l'acide rock des Doors, le Glam’ Rock de Queen ou les riffs lourds des premier Deep Purple, le tout teinté d'une touche de classique et de musique symphonique".

Deuxième album du groupe (le premier, intitulé "Entrance is everywhere" sorti en septembre 2004, entièrement autoproduit n’ayant jamais atteint nos platines et encore moins nos oreilles), il s’agit encore d’une autoproduction, mais un gentil label lorrain que je vous laisse découvrir (trop dur !) a bien voulu les distribuer. Espérons que cela leur donnera un petit coup de pouce en leur permettant de toucher plus de monde et notamment les accrocs du progressif. L’album a été enregistré aux mois de novembre et décembre 2006, à partir des chansons composées pour un spectacle de rock progressif mélangeant musique, image et théâtre. Il s’agit d’un concept qui s'apparente à un conte philosophique, dans lequel le groupe nous invite à partager ses émotions sur la vacuité d'une vie d'homme moderne et la nécessité de l'art pour s'élever, sur la force de persuasion de celui qui a su comprendre et sur l'humilité qu'il doit savoir garder. Tout un programme que vous découvrirez si vous achetez l’album. Dans cet album, les talentueux musiciens français livrent un rock à la fois à la fois puissant et élaboré, dans lequel se retrouvent les influences des années soixante-dix, les riffs lourds, ainsi que les harmonies classiques. Ce mélange des genres a engendré neuf compositions (majoritairement d’environ 5 minutes avec l’inévitable "épic" de plus de 10 minutes), ou s'alternent passages planant au chant aérien et gros riffs. N’ayant pas écouté leur premier effort, je ne peux que dire qu’ici nous avons déjà un groupe qui a du talent à revendre. Il suffit d’écouter "the march of Rachel" (l’épic précité) pour découvrir des mélodies superbes, des chœurs queenesques en diable, des arrangements classiques et surtout une joie de jouer absolument renversante.

À ce jour, le groupe a plusieurs objectifs, à savoir tout d’abord occuper la scène rouennaise et jouer au maximum sur le territoire Haut Normand et partout ailleurs! Mais leur projet principal consiste en un spectacle rock progressif, mélangeant musique, projection d’image et théâtre. Ce spectacle, géré en partenariat avec la compagnie de théâtre Still’ Kiddin’ sera joué en 2008 à la maison de l’université de Mont-Saint-Aignan. Prochains concerts du groupe : le 11 Janvier 2008 à l'Emporium avec Makhno Vista, le 25 Janvier au Bateau Ivre pour un "festoche" regroupant des formations de styles différents et le 26 Janvier à Dieppe avec le groupe Crescendo. Allez y nombreux si vous êtes dans le coin. En attendant, je vous invite à découvrir leurs sites web superbes, celui du groupe echoes.rouen.free.fr et celui créé pour le lancement de l’album www.echoes-rachel.fr.nf

Ps : mais que diable devient donc le Pink Floyd, au fait… (rires)  

Renaud Oualid

Site du groupe




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0347 seconde(s)